Opération Programmée de l'Amélioration de l'Habitat Renouvellement Urbain avec Volet Copropriétés dégradées (OPAH RU)

Programme Opératonnel de Prévention et d'Accompagnement des Copropriétés (POPAC)

 

Le contexte


La ville de Corte a lancé en 2019 une étude pré-opérationnelle d’OPAH Renouvellement Urbain et d’ORT qui a mis en évidence certaines particularités de notre territoire et notamment une forte dégradation des logements en résidences principales, des besoins d’amélioration énergétiques, des copropriétés trop souvent inorganisées dans lesquelles aucuns travaux ne sont envisageables, des statuts de propriété complexes : des indivisions qui concernent plus d’un quart des logements, un phénomène de vacance structurelle de certains logements.

 

Périmètre d'intervention de l'OPAH RU et du POPAC

Périmètre d'intervention d'lOPAH RU et du POPAC (PDF à télécharger)

 

Un programme en cohérence et en complémentarité avec un projet global


L’OPAH-RU avec volet copropriétés dégradées s’inscrit pleinement dans l’Opération de Revitalisation du Territoire (ORT) porté par la Commune, visant à conforter le centre-ville de Corte dans son rôle moteur et vitrine de notre cité, en réinvestissant en profondeur le cœur de la ville grâce à une action croisée volontaire, financièrement soutenue et politiquement partagée par nos partenaires institutionnels (Etat, Collectivité de Corse, Université de Corse).

Plus largement, l’OPAH-RU participe à la prise en compte de la centralité de Corte dans une vision transversale du territoire et de ses enjeux partagés à l’échelle communale et intercommunale pour un développement durable.

Concernant l’habitat, l’OPAH RU traduit notre volonté de poursuivre et d’amplifier les actions en faveur de la réhabilitation de l’habitat privé au travers d’un dispositif calibré pour réhabiliter et remettre sur le marché les logements pour la population résidente et étudiante qui sont dégradés depuis des décennies.

En parallèle, le Programme Opérationnel de Prévention et d’Accompagnement en Copropriété (POPAC) du Centre-ville de Corte sera réalisé dans une stratégie globale de traitement et de prévention des difficultés des copropriétés.
Le POPAC vise à repérer les copropriétés pouvant faire l’objet d’un accompagnement administratif, technique et financier en vue d’un financement par l’OPAH de travaux éligibles (sortie de dégradation ou d’insalubrité).

 

Des enjeux considérables et multiples


Les enjeux sont de stopper la déqualification du parc privé, d’accompagner les copropriétés dégradées, d’apporter les moyens de structuration des copropriétés, d’améliorer la diversité de l’offre en logement, de renouveler l’offre locative, de maintenir et accompagner les occupants en situation difficile.

Aussi, plusieurs autres thématiques seront également traitées : lutte contre la précarité énergétique, lutte contre la perte d’autonomie de la personne dans l’habitat, sans oublier un important volet social à destination des populations modestes. Ainsi l’OPAH RU permettra l’accompagnement des propriétaires de 6 logements locatifs sociaux et de 50 propriétaires occupants modestes ou très modestes.

 

Plus de 180 logements et 43 copropriétés sont déjà ciblés comme pouvant bénéficier de ce dispositif.


Des Financements importants

 

Le montant prévisionnel total en ingénierie et travaux consacré à cette opération est de plus de six millions d’euros.

Les cofinancements de ces aides à l’ingénierie et aux travaux étalés sur 5 ans sont les suivants :

- L’Anah : 4 295 617 € : 72 %
- La commune de Corte : 719 088 € : 12 %
- La Collectivité de Corse : 992 120 € : 16 %

 

A cela s’ajoute la participation de La Banque des Territoires au financement du POPAC à hauteur de 20 000 € sur 3 ans.

 

Une équipe pluridisciplinaire à disposition du public


Sous l’égide du chef de Projet de la Commune, Mr Jean Paul Albertini, cette mission est assurée par la société Urbanis, équipe de suivi animation, possédant des compétences urbanistiques, fiscales, juridiques, sociales et techniques, qui accompagnera les propriétaires éligibles dans la réalisation de leurs projets de réhabilitation.

Ainsi, l’accueil et l’information du public seront assurés par des personnes compétentes en matière de conseils aux particuliers sur l’amélioration de l’habitat et le montage de dossiers de subventions.

Par ailleurs, des dépliants présentant le dispositif seront créés, des supports d’information, un document spécifique d’information à destination de tous les acteurs de la copropriété, des affiches destinées à être apposées dans les commerces et lieux publics seront distribués.

La société Urbanis aura en charge l’accueil et l’information du public tout au long de l’opération pendant toute la durée de la mission.

Le public concerné est le suivant :

- Syndic, membre d’un conseil syndical, copropriétaire avec l’objectif d’effectuer des travaux lourds sur les parties communes de votre copropriété.
- Propriétaire occupant, propriétaire bailleur, locataire avec l’objectif d’’effectuer des travaux au sein du logement en vue de son amélioration.

 

Les permanences 

 

Les moyens d’accès du public aux informations :

- Accueil téléphonique : du lundi au vendredi, entre 9h30- 12h30 et 14h00-17h00, sauf pendant le weekend et les jours fériés, le prestataire sera à la disposition des propriétaires, des locataires par téléphone au 06 86 62 70 41.

- Accueil physique : tous les mardis à compter du 07 décembre 2021, les rencontres avec le public se feront à l’occasion de permanences avec ou sans rendez-vous dans des locaux mis à disposition par la Commune, au 2 rue du Colonel Feracci (bureaux des Services Techniques de la Ville).

- Deux adresses mails dédiées : opah-corte@urbanis.fr et popac-corte@urbanis.fr

 

La société Urbanis développera les partenariats nécessaires avec les différents acteurs du logement en mobilisant les professionnels de l’immobilier, du bâtiment, organismes financiers, notaires, socioprofessionnels, opérateurs sociaux, associations, etc.

En plus, l’opérateur animera les rencontres avec les partenaires et professionnels (artisans, commerces, services sociaux, associations…) organisées par la ville. Une dizaine de réunions est à prévoir sur la durée de l’opération. Elles seront réparties en fonction des besoins annuels.